AXA IM : Dette chinoise - du diagnostic au traitement

le
0

Le rapide endettement en Chine est considéré comme un risque majeur pour sa stabilité économique et financière. Aidan Yao, après avoir détaillé la dynamique et les caractéristiques de la dette chinoise, présente les mesures prises par les autorités chinoises pour traiter le problème. Ces mesures, correctement mises en œuvre, devraient permettre à la Chine d'éviter le désendettement douloureux récemment subi par beaucoup d'économies développées.

 

Points clés

  • L'endettement total de la Chine s'est accru depuis la crise financière mondiale, créant un risque majeur pour la stabilité économique et financière du pays.
  • Le problème de la dette chinoise est source de malentendus. D'abord, il ne relève pas de son niveau absolu mais de son taux de progression.
  • En outre, cet endettement concerne surtout les entreprises (Figure 1). Et l'intermédiation du crédit est coûteuse et inefficace.
  • Les autorités ont commencé à s'attaquer au problème sur deux fronts, en gérant le "flux" de crédit à l'aide d'une politique monétaire prudente, et en améliorant la structure du "stock" de dette par des réformes économiques.
  • Si ces réformes réussissent, notre analyse suggère que la dépendance de l'économie vis-à-vis du crédit va se réduire, avec une stabilisation du ratio endettement total/PIB autour de 260%.
  • Dans le cas contraire, si la dette du secteur privé nécessite un soutien public, le gouvernement dispose d'amples capacités pour le soutenir.
  • Pour nous, la Chine a amorcé son désendettement. A court terme, ceci pèsera sur la croissance, mais à long terme, ceci devrait favoriser une économie plus équilibrée et un système financier plus sain.

 

Par Aidan Yao Emerging Asia Economist - AXA IM Research

 

Télécharger notre Recherche en PDF

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant