Axa anticipe un risque de devises tout au long de 2014

le
0
LES REVENUS TRIMESTRIELS D'AXA EN BAISSE À CAUSE DE L'EURO
LES REVENUS TRIMESTRIELS D'AXA EN BAISSE À CAUSE DE L'EURO

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - L'assureur français Axa, dont le chiffre d'affaires a été pénalisé au premier trimestre par l'appréciation de l'euro face au dollar et aux monnaies asiatiques, s'attend à ce que le risque de devises se maintienne tout au long de l'année.

Le numéro deux de l'assurance en Europe, après l'allemand Allianz, a fait état mardi d'un recul de 1% de ses revenus à 28,5 milliards d'euros sur les trois premiers mois de l'année.

Hors effet devises, son chiffre d'affaires a progressé de 2% sur la période.

"Le risque se maintiendra sur l'ensemble de l'année mais à l'échelle du groupe je n'anticipe pas cela comme quelque chose d'important", a souligné Gérald Harlin, le directeur financier d'Axa, lors d'une conférence téléphonique.

"Cela se voit beaucoup sur le premier trimestre. Mais, petit à petit, cela devrait s'estomper", a ajouté le dirigeant.

Au cours du premier trimestre, les revenus du groupe français ont surtout profité de ses activités d'assurance dommages qui ont dégagé sur la période un chiffre d'affaires en hausse de 2% en données publiées.

Les revenus en assurance vie et dans la gestion d'actifs ont en revanche reculé de respectivement 4% et 6% entre janvier et mars.

Dans l'assurance vie, où les affaires nouvelles ont reculé de 6% au premier trimestre, Denis Duverne, le directeur général délégué d'Axa, a expliqué que le groupe avait notamment réduit ses affaires nouvelles en Suisse.

"Par rapport à 2013, nous nous attendons à augmenter à la fois le volume des affaires nouvelles en vie, épargne, retraite et la croissance du chiffre d'affaires en dommages", a pour sa part déclaré Gérald Harlin.

En Bourse, avant la publication du chiffre d'affaires, l'action Axa a clôturé à 17,58 euros (-2,14%)

(Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant