Axa a été très peu affecté par la Grèce

le
0
L'assureur a quadruplé son bénéfice semestriel, malgré une dépréciation de ses actifs grecs pour 92 millions d'euros. Plus exposé à l'Italie, Axa se dit «confiant» dans la capacité du pays à rembourser sa dette.

Une séance mitigée pour Axa. Le titre de l'assureur prenait 4% vers 10 heures ce jeudi matin alors que le Cac 40 était lui aussi, dans le vert. Mais alors que la panique gagnait peu à peu les marchés,l 'action a fini par reculer de 2,66% à 11,71 eruos (le Cac, lui, a clôturé en chute de 3,90% à 3320,35 points). Les investisseurs ont toutefois apprécié le bon semestre réalisé par l'assureur qui a quadruplé (+324%) son bénéfice à 3,99 milliards d'euros.

Cette performance est sensiblement supérieure aux attentes des analystes qui avaient anticipé en moyenne un résultat net de 3,7 milliards. Mais Axa a surtout profité d'un effet de base favorable. La progression du résultat net est en effet soutenue par des plus-values exceptionnelles de 1,44 milliard d'euros provenant de la cession de la participation de 15,6% de Veolia au capital de l'assureur-vie chinois Taikang Life, et de la vente de ses activités en Nouvelle-Zélande et en Australie. «Dans cet environnement (

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant