Avtovaz va faire appel aux actionnaires pour se financer

le
0
 (Actualisé avec Rostec qui envisage une conversion de dette en 
actions) 
    MOSCOU, 12 février (Reuters) - Avtovaz  AVAZ.MM , le premier 
constructeur automobile russe, a dit vendredi qu'il allait 
demander de l'aide à ses actionnaires après des pertes record en 
2015 et un audit révélant des finances fragiles. 
    Le passif du groupe dépasse son actif de 67,78 milliards de 
roubles (761 millions d'euros), a fait savoir vendredi le 
cabinet d'audit Ernst and Young (EY). 
    "Ces conditions, ainsi que d'autres éléments, attestent de 
l'existence d'une incertitude tangible qui peut laisser planer 
un doute important sur la capacité de JSC Avtovaz et de ses 
filiales à poursuivre leurs activités", écrit EY. 
    Le constructeur des voitures Lada, détenu en majorité par 
Renault-Nissan  RENA.PA   7201.T , s'est dit persuadé de 
convaincre les actionnaires de l'aider "à un niveau requis pour 
financer ses opérations dans un futur proche". 
    Le conglomérat public russe Rostec a annoncé vendredi qu'il 
envisageait de convertir une partie de ses créances vis-à-vis 
d'Avtovaz en actions pour renforcer les fonds propres du 
constructeur automobile.  
    Rostec a précisé qu'il avait l'intention de conserver le 
niveau de sa participation au capital à 25%. 
    Les pertes d'Avtovaz ont conduit Renault à déprécier son 
investissement dans le groupe vendredi, dans le cadre d'une 
publication de résultats 2015 marqués par une amélioration 
sensible de sa marge opérationnelle et un bond de près de 50% de 
son résultat net.   
 
 (Anton Zverev, Andrew Osbor et Gleb Stolyarov, Julie Carriat 
pour le service français, édité par Juliette Rouillon) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant