Avortement : la femme du gouverneur texan prend position... contre son mari

le
0
Rick Perry est pourtant un farouche adversaire de l'avortement, au point d'avoir fait adopter dans cet État l'une des législations les plus restrictives des États-Unis.

«L'avortement est un droit de la femme. Si les femmes veulent le faire, la décision leur appartient, elles devront vivre avec.» Cette phrase est, en apparence, tout à fait anodine. Elle ne l'est plus du tout lorsqu'elle est prononcée par l'épouse de l'un des plus farouches opposants à l'avortement au Texas, le gouverneur Rick Perry.

Ce dernier a fait adopter, en juillet dernier, l'une des législations les plus restrictives des États-Unis sur le sujet. Le texte interdit les avortements après 20 semaines de grossesse, sauf si la santé de la femme est en danger immédiat, impose des conditions très strictes aux médecins pour le pratiquer, demande qu'un médecin soit présent lors de la prise du traitement abortif, et menace de fermeture un grand nombre de centres d'avortement. Pas moins de troi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant