Avoirs détenus à l'étranger, le retour ?

le
1
DR
DR
Alors que la chasse aux comptes non déclarés est ouverte en Suisse, Bercy réfléchit à la mise en place d'un nouveau dispositif de régularisation des avoirs de Français détenus à l'étranger. Sa cible : «les contribuables pris en étau entre des banques étrangères leur imposant de se mettre rapidement en conformité avec leurs administrations fiscales, sous peine de fermer leur compte, et un climat très hostile à leur encontre», précise L'Opinion qui a révélé l'information. Pour mémoire, cette cellule de régularisation, mise en place par l'ex-ministre du Budget, Éric Woerth, avait permis, en 2009, de rapatrier la bagatelle de 7 milliards d'euros, avec à la clé environ 1,2 milliard de droits, pénalités et autres intérêts.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PAINPONT le mardi 21 mai 2013 à 09:43

    Une fois partis c'est trop tard ,plus personne ne revient ,mais c'était le but recherché non?