Avoir une assurance vie après 70 ans

le
0

Souvent souscrite afin de préparer sa retraite, l'assurance-vie bénéficie d'une fiscalité intéressante pour les versements effectués avant 70 ans. Mais est-elle judicieuse au-delà de cet âge ?

Versements avant 70 ans

L'assurance-vie peut être souscrite pour constituer un capital, préparer sa succession ou se constituer un complément de retraite. Sa fiscalité est l'un de ses atouts puisque les versements effectués sur un contrat avant les 70 ans du titulaire sont considérés comme étant « hors succession ». Chaque bénéficiaire d'un contrat détenu par une personne de moins de 70 ans profite en outre d'un abattement fiscal de 152 500€.

Versements après 70 ans

Après 70 ans, exception faite des contrats souscrits avant le 20 novembre 1991, les versements intègrent la succession du souscripteur. Les droits de succession s'appliqueront donc au décès de la personne. Chaque bénéficiaire désigné pourra seulement profiter d'un abattement unique de 30 500€ sur l'épargne investie après les 70 ans du souscripteur. De ce point de vue, il est donc plus intéressant de placer son épargne avant 70 ans.

Des atouts, néanmoins

La généralité est de considérer l'assurance-vie comme une solution d'épargne intéressante jusqu'à ses 70 ans. Mais même au-delà, un contrat peut être avantageux, car tous les gains générés par les versements effectués après les 70 ans du souscripteur sont exonérés. Dans certains cas, un versement après 70 ans pourra même être moins taxé que s'il avait été réalisé avant 70 ans. Il peut être intéressant de s'adresser à son conseiller pour adopter la meilleure stratégie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant