Avocats : le «décret passerelle» sera durci

le
0
La garde des Sceaux renonce à faciliter l'accès au barreau des anciens ministres.

Les avocats ont eu la peau du «décret passerelle» rebaptisé par eux «décret poubelle»: le texte qui devait permettre aux ex-ministres et parlementaires d'intégrer le barreau (nos éditions du 15 septembre) va être revu. Pour sa première visite à la profession, Christiane Taubira n'est en effet pas venue les mains vides. Vendredi, devant l'assemblée générale du Conseil national des barreaux qui représente les 55 000 conseils hexagonaux, la garde des Sceaux a annoncé la réécriture de ce décret qui irrite les avocats depuis plusieurs mois.

Ce texte «a soulevé beaucoup d'émoi», a lancé Christiane Taubira. «Je pense que ce décret allait au-delà des conditions acceptables pour l'intégration dans votre belle profession de quelques "beaux" parlementaires et de quelques "beaux" anciens ministres», a-t-elle poursuivi devant une assemblée plutôt conquise, avant d'ajouter, ironique: «...même si, sur la période récente, j'en connais as

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant