Aviva Investors France innove sur plusieurs fronts

le
0
(NEWSManagers.com) -
Depuis bientôt deux ans que Jean-François Boulier est devenu président du directoire d' Aviva Investors France (AIF, lire notre article du 15 septembre 2009) avant d'être nommé aussi directeur général d' Aviva Investors Europe (lire notre article du 1er septembre 2010), la maison de la rue de la Pépinière s'est efforcée de commercialiser à l'extérieur son savoir-faire de gestionnaire jusque là captif d'un assureur. L'intéressé souligne d'ailleurs que " le développement externe (tant pour les encours que pour les produits, ndlr) ne s'est pas fait au détriment d' Aviva, qui nous encourage même à innover davantage" . On notera au passage qu'AIF a enregistré en 2010 une hausse -non divulguée- de son bénéfice d'exploitation alors que le groupe Aviva Investors accusait une baisse du sien à 100 millions de livres contre 115 millions en 2009 (lire notre article du 4 mars) même si l'encours total a progressé en France de 1,5 % alors qu'il s'est accru de 4 % pour le groupe.
Pour Jean-François Boulier, l'exercice 2010 a été marqué par une stratégie de développement de la gestion pour le compte de tiers, par l'internationalisation et l'amélioration de la qualité du service d'investissement au profit du groupe et de la maison-mère française. Désormais, souligne le manager, " AIF est de plus en plus perçu comme un gestionnaire d'actifs intégré, internationalement opérationnel et autonome dans sa gestion" .
Sur le plan des produits, les innovations ont été nombreuses, avec le fonds Aviva Investors Obligations Variables, pour faire face à la hausse des taux et à l'aplatissement de la courbe. Dans le domaine de la dette émergente qui pèse 2 milliards d'euros, le fonds de 750 millions de livres en obligations émergentes indexées sur l'inflation et monnaies locales (lire notre article du 28 janvier 2011), devrait être basculé à la norme OPCVM III le mois prochain. En dehors des produits sur les actifs réels (infrastructures), AIF a obtenu aussi du fonds de pension de Philips le mandat de gestion de son immobilier ; le groupe dont les encours immobiliers pèsent 27 milliards d'euros, gère aussi un fonds immobilier de performance absolue sous contrainte de passif (Return Enhanced Asset Liability Management ou Realm).
D'autre part, il est prévu d'ajouter aux cinq stratégies de performance absolue existantes (allocation tactique global macro, allocation tactique obligataire mondiale, market neutral/ arbitrage sur le rebalancement des indices actions, global convertibles et long/short ISR) un produit crédit et un produit dette émergente probablement en devises locales.
Sur le plan organisationnel, enfin, Jean-François Boulier a annoncé pour fin 2012 la disponibilité opérationnelle d'une plate-forme internationale au sein d' Aviva Investors permettant de gérer des capitaux indépendamment des expertises et de la localisation des gérants, ce qui devrait faciliter aussi le développement de la vente de parts en unités de compte. Le processus de mise en place prendra deux ans avec les volets gestion du risque, tenue des portefeuilles et contrôle des positions.
Parallèlement, le champ géographique d' Aviva Investors Europe est porté de sept à douze pays, avec des ouvertures en direction de l'Allemagne, un début d'installation aux Pays-Bas, une implantation en cours en Suisse (banques privées et distributeurs internationaux) et une poussée vers la Scandinavie, en commençant par la Suède.
Dans cette perspective, la sicav luxembourgeoise va être musclée, tout comme d'ailleurs l'état-major d' Aviva Investors Europe, dont la composition du comité exécutif devrait être assez prochainement rendue publique.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant