Avis défavorable de la Cour des comptes pour le Grand Stade

le
0

Le projet de Grand Stade voulu par la Fédération Française de rugby vient de se heurter à un avis défavorable de la Cour des comptes, en raison du risque " budgétaire et patrimonial " d'un départ du rugby du Stade de France.

Le projet de Grand Stade voulu par la Fédération Française de rugby, d’une capacité de 82 000 places, sur le site de l’hippodrome d’Evry vient de prendre un coup rude de la part de la Cour des comptes. Cette juridiction financière a émis un avis défavorable à ce projet qui permettrait à la FFR de quitter le Stade de France. Et c’est justement les conséquences sur l’enceinte dionysienne que la Cour des Comptes met en avant pour refuser son aval au projet, mettant en avant des risques « budgétaire et patrimonial » pour l’Etat si le projet arrive à terme, assurant que l’Etat devrait verser au Consortiim Stade de France 23 millions d’euros par an au minimum si la FFR devait quitter l’enceinte de Saint-Denis, qui perdrait alors de la valeur.

La Cour des comptes propose de revoir le projet

Dans son référé, la Cour des comptes fait des recommandations à la FFR et à l’Etat pour, à l’avenir, donner son aval au projet de Grand Stade. La première est de revoir les conditions liées au Stade de France pour éviter à l’Etat de payer plus et de voir l’édifice perdre en valeur. La Cour des comptes propose également à la FFR de chercher des alternatives au projet de construction avant la mise en chantier prévue dans le courant de l’année 2017. Reste à voir quelle sera la position de l’Etat d’une part et de la FFR d’autre part, qui ne cache plus sa volonté de partir du Stade de France d’ici 2020.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant