Avion : les prévenus condamnés à des travaux d'intérêt général

le
3
Ce mardi, le tribunal correctionnel d'Arras jugeait trois individus interpellés lors de heurts avec la police à Avion (Pas-de-Calais) qui ont eu lieu du 13 au 16 août.

Ce ne sont «pas des incendiaires, ni des émeutiers», comme le souligne la procureur Élise Bozzolo, qui étaient jugés, ce mardi soir, par le tribunal correctionnel d'Arras (Pas-de-Calais). Les trois prévenus sont plutôt des individus lambda qui, par effet d'entraînement ou par défi, ont participé aux heurts qui ont agité la ville d'Avion durant trois nuits de la mi-août. C'est lors de la deuxième que Johnny B., 20 ans, Johnny C., 30 ans, et Dimitri S., 19 ans, ont été interpellés par les forces de l'ordre, au cœur de «faits qui ont fait grand bruit», estime encore la procureur.

Incendie d'une friterie, caillassage, pillage d'un supermarché, les trois individus n'ont pas été les meneurs des débordements, mais ils étaient présents presque «par hasard», disent-ils, alors qu'ils nient les fait...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le mercredi 28 aout 2013 à 10:07

    ouais casser les cailloux ils aiment ça !!

  • mlaure13 le mercredi 28 aout 2013 à 00:10

    La ceusure est comme le PS...complètement enc-fumée !...

  • mlaure13 le mercredi 28 aout 2013 à 00:08

    Et cas-ser des cai-lloux, en France ou à Cay-ennes ???...C pour quand ???...