Avion intercepté en Turquie : un avertissement à Moscou

le
0
La Russie demande des explications à Ankara après l'interception d'un avion de ligne en provenance de Moscou par des chasseurs turcs.

L'interception mercredi soir d'un Airbus syrien A320 par deux avions F4 de l'armée de l'air turque envenime les relations déjà tendues entre Moscou et Ankara. Qu'y avait-il dans les soutes de l'appareil, qui reliait Moscou à Damas? Du matériel de communication militaire et des pièces de missiles, avancent des officiels turcs. «Ni armes ni composants pour des armements à bord de l'appareil», répond une source anonyme dans les services d'exportation d'armes russes. «S'il avait fallu livrer à la Syrie des équipements militaires ou des armes, cela aurait été fait en bonne et due forme, et non par voie illégale, d'autant plus avec des civils à bord de l'appareil», a ajouté ce responsable à l'agence Interfax.

En fait, l'appareil transportait une demi-douzaine de conteneurs sur lesquels avait été apposé un tampon diplomatique, selon la version livrée par les autorités aéroportuaires turques. Des médias turcs précisent que «des récepteurs radio, des antennes et des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant