Avignon : chez les Roig, la famille, c'est sacré

le
0
La maire UMP d'Avignon, Marie-Josée Roig, a embauché son fils comme attaché parlementaire lorsqu'elle était députée du Vaucluse, de novembre 2007 à décembre 2012.
La maire UMP d'Avignon, Marie-Josée Roig, a embauché son fils comme attaché parlementaire lorsqu'elle était députée du Vaucluse, de novembre 2007 à décembre 2012.

On ne pourra pas reprocher à l'ancienne ministre de la Famille de Jacques Chirac de ne pas faire primer les liens du sang. Pour preuve, Marie-Josée Roig, maire UMP d'Avignon, n'a pas hésité à embaucher son fils comme attaché parlementaire alors qu'elle était députée du Vaucluse, de novembre 2007 à août 2012.

Comme le rapporte l'hebdomadaire du Dauphiné libéré, Avi City Local News, cité par Le Figaro, Jean-Christophe Roig a occupé ce poste durant 1 766 jours pour un salaire mensuel de 5 208,99 euros bruts. Ce qui l'autorise, depuis janvier 2013, à toucher une indemnité chômage de 2 761,80 euros.Loin de s'en cacher, Marie-Josée Roig assume entièrement d'avoir aidé son fils, comme l'aurait fait n'importe quelle mère à sa place, juge-t-elle. "Oui, j'ai aidé mon fils ! Il faut se faire une raison, quand on est mère, on aime ses enfants. Je n'ai pas honte. Mon fils était sans travail, je l'ai aidé comme je l'aurais fait pour d'autres ! Avec tous les mandats que j'ai eus, j'aurais pu le caser ailleurs."

Justement, la maire d'Avignon ne s'en est pas privée, puisque son fils a aussi travaillé à la mairie de Nîmes. "Il a travaillé très peu de temps à Nîmes, avec un tout petit salaire qui passait presque entièrement dans ses déplacements. Cette aide, je la lui devais parce que, lorsque j'ai divorcé et que sa soeur faisait ses études de droit, Christophe a fait le maçon, et nous vivions à trois sur son salaire !...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant