Avertissements boursiers en série : faut-il s'affoler ?

le
0
La publication des comptes trimestriels des sociétés cotées apporte son lot de déceptions. À ce stade, il n'y a cependant pas de quoi faire dérailler un indice CAC 40 qui reste sur ses meilleurs niveaux depuis cinq ans.

La saison des publications n'a pas bien commencé pour certains fleurons de la cote parisienne. Depuis le début de la semaine, plusieurs valeurs ont lourdement trébuché: -10,5 % pour Dassault Systèmes lundi, -15 % pour Nexans mardi, et ce mercredi en séance -4 % pour Danone, -6,5 % pour LVMH, -7 % pour GL Events et jusqu'à un cuisant -26 % pour Ubisoft. Même motif, même punition: la performance des sociétés en questions au titre du troisième trimestre a déçu les attentes, quand ces entreprises n'ont pas révisé d'elles-mêmes leurs objectifs.

Pour autant, le marché parisien dans son ensemble atténue très nettement ces déceptions, l'indice phare limitant son repli à 0,8 % mercredi. Une variation qui s'apparente à de banales prises de bénéfice...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant