Avenir de l'UMP #2 : cap à droite ou au centre ?

le
1

Les leaders de l'UMP sont divisés sur la ligne à adopter (photo d'illustration).
Les leaders de l'UMP sont divisés sur la ligne à adopter (photo d'illustration).

 

Ébranlée par deux ans de guerre fratricide entre Jean-François Copé - qui a annoncé mardi sa démission - et François Fillon, discréditée par l'affaire Bygmalion, l'UMP, largement devancée par le Front national lors des élections européennes, est en danger de mort. À peine installé à la tête du parti, le triumvirat dirigeant composé par les anciens Premiers ministres Jean-Pierre Raffarin, François Fillon et Alain Juppé est contesté. Et le possible retour de Nicolas Sarkozy, qui souhaite apparaître comme l'ultime recours face au chaos, menace de faire éclater le peu de cohésion qui reste.Un état des lieux qui fait réagir les lecteurs du Point.fr. Des centaines d'internautes ont répondu à notre consultation sur la manière dont ils souhaitent voir changer le parti d'opposition. Le constat est sévère : ils s'accordent largement sur la nécessité de renouvellement du personnel politique, réclament de l'honnêteté et de la transparence, la clarification des positions sur l'Europe ainsi que sur de nombreux sujets de société. Mais s'ils appellent des réformes radicales, rares sont ceux qui considèrent leurs prières comme réalistes. Quelle ligne ? Les internautes ont été particulièrement nombreux à se prononcer sur la ligne politique que le parti devrait tenir. Ils dénoncent les trop nombreuses différences idéologiques et l'incapacité de ses responsables à s'accorder sur des positions claires. "L'UMP rassemble beaucoup trop...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 3 juin 2014 à 10:51

    Si l'UMP veut faire du socialisme de droite, ils n'ont rien compris.