Avec Studio+, Vivendi parie sur les séries internationales pour mobile

le
0
Avec Studio+, Vivendi parie sur les séries internationales pour mobile
Avec Studio+, Vivendi parie sur les séries internationales pour mobile

Misant sur les contenus numériques, le groupe Vivendi a annoncé mardi le lancement de Studio+, une offre de séries haut de gamme conçues spécialement pour les smartphones, qui sera lancée en septembre et destinée au marché mondial.Sous cette nouvelle marque, le groupe de Vincent Bolloré regroupera à la fois une activité de production de séries courtes et une appli dédiée pour les diffuser, visant la "génération mobile", qui "ne dispose pas encore de séries haut de gamme pour mobile", a déclaré le patron de Vivendi Contents, Dominique Delport, lors du MIPTV de Cannes. Il s'agira de séries d'un budget d'environ 1 million d'euros chacune -- un très gros montant pour ce type de contenu -- , découpées en 10 épisodes de 10 mn, rassemblées dans une application unique, en plusieurs langues. L'offre sera vendue aux opérateurs télécoms de chaque pays, qui devraient la proposer aux consommateurs via des abonnements de quelques euros par mois, a indiqué Dominique Delport sans autre détails. Elle sera lancée en septembre et déployée dans une vingtaine de pays en Europe et en Amérique Latine d'ici la fin de l'année, en partenariat avec de grands opérateurs télécoms. Une arrivée sur d'autres continents est prévue dès 2017.Studio+ a déjà constitué un stock : plusieurs dizaines de séries courtes, en cinq ou six langues, ont été tournées ces derniers mois dans 18 pays, qui présentent "une riche et profonde identité locale tout en étant capables de séduire un public mondial", promet le groupe. Dès son lancement, Studio+ proposera 25 séries intégrales et en lancera une nouvelle chaque semaine, avec un intervalle de quelques mois seulement entre les saisons. Parmi les séries disponibles au démarrage, "Amnesia", une série dramatique avec Caroline Proust, les séries d'action "Brutal", "Tank", "Blanca" et "Urban Jungle", les thrillers "Madame ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant