Avec Monkey 47, Pernod Ricard se renforce dans le gin

le
0
Des bouteilles de gin Monkey 47. Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. (© D. Lockyer)
Des bouteilles de gin Monkey 47. Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. (© D. Lockyer)

Le titre Pernod Ricard grimpe de plus de 1% alors que le géant des spiritueux a annoncé une acquisition. Il va en effet prendre une part majoritaire dans l'allemand Black Forest Distillers, plus connu pour être le fabricant du gin Monkey 47. Le montant de la transaction n'a pas été précisé. 

«Avec cet investissement, Pernod Ricard étend encore son portefeuille dans la catégorie en forte croissance des gins super premium», a indiqué dans un communiqué Pernod Ricard. La réalisation de l'accord, signé jeudi à Berlin, est encore soumise à l'approbation des autorités de la concurrence.

«Un joyau»

Black Forest Distillers produit dans sa distillerie de la Forêt-Noire (sud-ouest de l'Allemagne) le gin Monkey 47, dont le nom évoque le nombre de plantes récoltées pour préparer cet alcool. «Monkey 47 est un joyau», déclare Alexandre Ricard, le PDG de Pernod Ricard, cité dans le communiqué. Un «joyau» qui va permettre à son groupe de se positionner sur le segment premium du marché du gin, un marché en pleine croissance.

Cette nouvelle acquisition «répond parfaitement à la demande globale croissante pour le gin artisanal avec des racines locales», explique Alexandre Ricard. Le géant français déjà des gins sous la marque Beefeater. Une bouteille de Monkey 47 coûte une cinquantaine d'euros sur les sites de commerce spécialisés, contre une vingtaine d'euros pour

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant