Avec les deux Sporting, le Portugal est bien armé

le
0
Avec les deux Sporting, le Portugal est bien armé
Avec les deux Sporting, le Portugal est bien armé

An 3 de la guerre pour l'indice UEFA. Après une campagne 2014-2015 désastreuse, la Liga Nos se pointe en Ligue Europa avec Belenenses, mais surtout ses deux Sporting. Si celui de Braga semble stagner, il reste une valeur sûre en C3. Quant au Sporting, il n'a plus été aussi fort depuis des années. Suffisant pour faire un gros coup ?

Cinq ans qu'il attendait ça. Antonio Salvador, président du Sporting Clube de Braga, va enfin pouvoir mener à bien son projet de centre de formation et permettre à son club de poursuivre sa marche en avant après avoir connu une longue stagnation (voire un déclin) depuis sa finale de Ligue Europa en 2011 et ses deuxième et troisième places en Liga Sagres en 2010 et 2012. Selon toute vraisemblance et après de nombreux désaccords avec la municipalité, qui avait promis d'y participer financièrement avant de se rétracter, cette dernière devrait valider le projet ce mois-ci. Le président minhoto espère que le club pourra exploiter les nouvelles infrastructures dès la saison 2016-2017. La centaine de chambres et la modernité du centre devraient en faire une référence en la matière. L'objectif initial du projet était de mettre en place une académie similaire à celle de Manchester City, mais sans investissement extérieur au club, il est bien possible que les ambitions du Sp.Braga soient revues à la baisse.

Toujours est-il qu'avec un beau centre de formation, le quatrième club portugais pourrait bien s'imposer, à terme, comme la référence en la matière dans le Nord du pays. Et si les premiers fruits de cette politique ambitieuse ne seront récoltés que d'ici quelques années, ils pourraient bien permettre aux Bracarenses de faire définitivement partie d'un Big 4 lusitanien à la faveur de l'instauration d'une idée de jeu propre au club qu'on inculquerait aux joueurs maison sur la lignée du travail d'un Benfica ou d'un Porto. C'est ce qui fait d'ailleurs de ces deux-là des très grosses écuries, et pas Braga (ça et le budget). Car en attendant de réaliser le rêve de Salvador, le SCB est juste une équipe chiante à jouer en championnat et en Ligue Europa. C'est d'ailleurs pour ça que les supporters des trois "grandes" ne la détestent pas, et ce n'est pas un hasard si ces derniers sont soulagés de voir le SCB plutôt qu'un Paços de Ferreira en C3. Car bien qu'un remake de la campagne de 2011 semble improbable pour les futurs adversaires de l'OM, on voit mal ces derniers rentrer à la maison bredouilles à l'issue de la phase de groupes. Surtout en Ligue Europa. Et ça, c'est forcément bon pour l'indice UEFA.

Braga, forteresse imprenable


En forme ou pas, il sera compliqué pour Braga de faire moins bien que les cinq points d'Estoril ou les quatre de Rio Ave l'an passé…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant