Avec le nouveau supercalculateur Bull du Forschungzentrum Jülich, la recherche sur la fusion nucléaire se dote pour la première fois de moyens de simulation numériques européens

le
0
Communiqué

PARIS, January 29 /PRNewswire/ --

- Le nouveau supercalculateur Bull HPC-FF[1], d'une puissance de 100 Téraflops, sera utilisé pour héberger les applications de la communauté Fusion de l'Union européenne. Il constituera avec le supercalculateur Bull JuRoPA [2] commandé en 2008 une plate-forme de calcul de plus de 300 Téraflops qui le placera dans le peloton de tête des supercalculateurs en Europe.

- Le supercalculateur HPC-FF permettra d'accélérer la recherche sur la fusion nucléaire et placera l'Europe au premier plan pour le soutien scientifique au projet ITER

PARIS, January 29 /PRNewswire/ --

Le Forschungzentrum Jülich en Allemagne a retenu Bull pour la fourniture d'un supercalculateur de 100 Téraflops pour héberger les applications du projet Fusion de l'Union Européenne.

Le projet Fusion de l'Union Européenne a pour principal objectif d'accélérer les recherches sur la fusion nucléaire, une énergie prometteuse qui devrait permettre de faire face sur le long terme à la fois aux enjeux du développement durable et à la disparition des énergies fossiles.

Le supercalculateur Bull HPC-FF sera utilisé dès sa mise en oeuvre pour valider les plus récents modèles de simulation numérique dans le domaine de la fusion. Il permettra d'étudier la turbulence dans les plasmas, un des grands défis de la physique actuelle. Le nouveau supercalculateur sera également utilisé dans le domaine de la physique des particules rapides, qui domineront les plasmas en combustion thermonucléaire, et de la physique des matériaux.

> déclare Thomas Lippert, Directeur scientifique et Directeur du centre de calcul Jülich.

> déclare Didier Lamouche, Président Directeur Général de Bull. > a poursuivi Didier Lamouche.

Le supercalculateur Bull HPC-FF sera un élément déterminant pour préparer le projet IFERC (International Fusion Energy Research Center), centre de calcul international réalisé dans le cadre d'une collaboration Europe-Japon autour du programme ITER. En particulier, le supercalculateur Bull HPC-FF permettra à la Communauté Fusion de se préparer à l'utilisation d'un supercalculateur de classe pétaflopique qui équipera IFERC dans les prochaines années. Les simulations qu'il effectuera permettront d'affiner les modélisations développées par les chercheurs et d'utiliser ITER dans des conditions optimales, ce qui constitue un véritable impératif dans la mesure où le coût de chaque expérience sur ITER s'élèvera à environ 500KEUR.

> déclare Jérôme Paméla, Leader de l'EFDA.

Un complexe de calcul de plus de 300 Téraflops

La communauté Fusion disposera non seulement d'une puissance de plus de 100 Téraflops avec le nouveau supercalculateur HPC-FF, mais elle pourra bénéficier à la demande de la puissance supplémentaire du supercalculateur Bull JuRoPA commandé à Bull par le centre Jülich en 2008. Les deux supercalculateurs - Bull HPC-FF et Bull JuRoPA - seront installés par Bull au deuxième trimestre 2009, pour former un complexe de calcul délivrant une puissance globale de plus de 300 Téraflops qui le placera dans le peloton de tête des supercalculateurs en Europe.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant