Avec la complémentaire santé obligatoire, une augmentation d'impôt se profile pour 2017

le
12

Depuis le 1er janvier, toutes les entreprises, de la plus petite à la plus grande, doivent proposer une complémentaire santé collective à leurs employés et à leurs ayants droit (conjoint, enfants...). Et aussi financer au moins 50% de la cotisation de ce contrat désormais obligatoire dans le secteur privé. Une bonne nouvelle pour la frange de salariés qui, faute de moyens, devait jusqu'alors se contenter des remboursements de l'Assurance maladie ou bien payer de leur poche une mutuelle pour leurs frais de santé. Car le coup de pouce financier que représente cette prise en charge partielle n'est pas négligeable. Il représente, pour un salarié, de 120 euros par an pour un contrat garantissant le panier minimum de soins garantis par la loi à plus de 500 euros annuels pour un contrat haut de gamme. Voire bien au-delà si l'employeur se montre plus généreux et augmente sa participation financière.

Mais, car il y a un mais, les salariés pourraient avoir une bien mauvaise surprise lorsqu'ils recevront en 2017, l'avis d'impôt portant sur leurs revenus 2016. Car la part de la complémentaire santé prise en charge par l'employeur est fiscalisée depuis la loi de finances 2014 et donc intégrée aux revenus à déclarer !

Par exemple, un salarié couvert par une complémentaire santé collective coûtant 1 200 euros par an et prise en charge à 50% par son employeur verra son revenu imposable augmenter de 600 euros ! Résultat, certains foyers devront payer plus d'impôts : de 90 à 150 euros par salarié selon le Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP) qui avait calculé l'impact de cette mesure lors de son examen. Sans compter que cette hausse de revenu pourrait aussi avoir un impact sur l'attribution de certaines aides, comme les allocations logement ou la prime d'activité. Seulement, d'ici là, de l'eau aura coulé sous les ponts. Car les salariés concernés qui devront déclarer leurs revenus 2016 au printemps 2017 n...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dwwd il y a 10 mois

    M7530382, avez-vous une idée de ce paie une entreprise pour un salaire ?En gros oour un salaire brut de 100 (hors bzs salaires), il y a 45 de cotisations sociales et 78 reviennent au salarié. 67 correspondent aux charges sur les salaires. Il ne faut pas se leurrer, les baissent de charges sont à la marge et les charges représentent une grosse proportion du coût d'un salaire.

  • dwwd il y a 10 mois

    Lulu7576, ceux qui paient ce sont le salarié et son employeur. J'ai l'impression que certains ont des problèmes de compréhension...

  • dwwd il y a 10 mois

    B.renie vous dites n'importe quoi. La complémentaire est payée à moitié par le salarié et à moitié par l'entreprise. Et rien à voir avec la sécurité sociale car il s'agit d'une complémentaire souscrite alors d'une assurance privée. L'impôt porte sur la part que l'entreprise paie et qui est considérée comme un revenu pour le salarié. Que le salarié le souhaite ou non, il paiera plus d'impôts en 2017 sur les revenus 2016.

  • lulu7576 il y a 10 mois

    Où est le problème ? On a trop l'habitude de faire croire aux gens que tout est gratuit. Au bout du compte, il faut bien que quelqu'un paie !

  • b.renie il y a 10 mois

    Et oui et c'est normal, pour disposer des services d'une communauté, il faut que la communauté les financent donc récolte un impôt. La santé doit être le premier souci de tous qui doivent en assumer le prix. Le déficit de la Sec Soc est inacceptable. Il fut ou relever les cotisations ou réduire le tarif de responsabilité. Mais iol faut équilibrer les comptes absolument

  • M7530382 il y a 10 mois

    ...et un jour on appellera la cotisation mutuelle "des charges"...... et après on fera des retenues à la source peut etre....et ça deviendra: des charges..0.et pourquoi que après on ferait pas des cadeaux de ces charges pour améliorer la compétitivité des entreperises....et pourquoi on retiendrait pas les impots directement sur le salaire...et pourquoi on appellerait pas ça des charges après...et pourquoi on les allégerait pas ...on pourrait compenser tous ces allègements avec la csg?non?

  • M7530382 il y a 10 mois

    moi c'est les cons qui me désolent!

  • mcarre1 il y a 10 mois

    Il aurait été bien moins coûteux d'augmenter les cotisations pour être mieux remboursé par le régime général. Le peuple se fait doublement dépouiller: 1°) on paye donc deux structures (la publique et la privée), deux fois le personnel, deux fois le traitement de chaque dossier, sans compter le bénéf et les dividendes du privé. 2°) on paye des impôts par dessus le marché! Au final, ça nous coûte beaucoup plus cher que ce qu'on nous rembourse.

  • heimdal il y a 10 mois

    On se rappellera des socialistes fossoyeurs des classes moyennes en 2017 .

  • troteldo il y a 10 mois

    lebleu, vous tombez dans le mille ! Les vilains enseignants fonctionnaires ont toujours payé l'impôt sur leur cotisation à leur mutuelle complémentaire santé (MGEN) contrairement à la grande majorité des salariés ! Ils versent 3 % de leur salaire brut mais sans déduction fiscale et ils n'ont aucune prise en charge de leur employeur l'Etat ...