Avec la 3D, l'annonce immobilière devient interactive

le
0

Visite virtuelle, home staging en ligne, informations sur le quartier... Les annonces immobilières misent sur ces innovations pour aider les acheteurs à mieux se projeter dans leur futur logement.

Si la géolocalisation des petites annonces immobilières peine à se généraliser, alors ce sont peut-être la modélisation 3D et les visites virtuelles qui vont dans un proche avenir révolutionner ce secteur en France. C’est en tout cas le pari du portail immobilier Explorimmo (groupe Figaro). «Il s’agit d’offrir une expérience beaucoup plus enrichie sur nos annonces, souligne Guillaume Teilhard de Chardin, directeur d’Explorimmo. Cette modélisation et cette manière de se projeter dans un logement nous font dire que la 3D représentera pour les annonces en ligne ce qu’était la photo dans les années 2000.»

Il est vrai qu’une industrie telle que l’automobile a déjà connu sa révolution Internet avec bon nombre de clients qui configurent leur véhicule en ligne avant de passer dans une concession. Pourquoi alors l’immobilier, où les sommes engagées sont bien plus importantes, ne connaîtrait pas la même tendance? «Il est ubuesque de ne pas proposer une expérience plus aboutie sur un projet aussi essentiel que le logement, estime Guillaume Teilhard de Chardin. Nous pensons que le recours à la 3D se généralisera bien avant la géolocalisation, handicapée par le peu de mandats exclusifs ou partagés dans les réseaux immobiliers.»

Aménagement à la carte

Au gré des annonces, l’internaute peut expérimenter divers degrés d’interactivité. La formule la plus courante réside dans les plans 3D Home By Me, une technologie développée par Dassault Systèmes (filiale du Groupe Dassault, propriétaire du groupe Figaro). L’outil permet d’évoluer dans une modélisation en trois dimensions du logement et surtout il permet de faire évoluer les lieux selon ses envies: cloison à déplacer, changement de revêtement de mur ou de sol et même ameublement avec des milliers de références réelles... Une manière de personnaliser à souhait son logement, qu’il soit neuf ou ancien, et aussi de mieux appréhender son potentiel. Et pour ceux qui préfèrent les bons vieux plans en deux dimensions, la bascule se fait en un clic. Sachant que cette modélisation en 3D est facturée 39 euros aux professionnels (son utilisation par les clients potentiels est évidemment gratuite), elle a de bonnes chances de se développer rapidement.

Avant/après le home staging virtuel

Visite virtuelle en haute définition

Un peu plus luxueux, les plans 3D-HD permettent une navigation plus fine avec un rendu proche de la photo. La visite virtuelle mise alors sur l’émotion et devient beaucoup plus immersive. Touche supplémentaire: la possibilité de doper l’expérience avec une paire de mini-lunettes, développées par la start-up Homido, effet 3D et sensation garantis! Un outil d’autant plus simple que les lunettes en question sont disponibles pour quelques euros (ou gratuitement chez les agents immobiliers proposant ce type de visites virtuelles) et se fixent sur n’importe quel téléphone portable. Ces plans HD s’accompagnent souvent d’une prestation de home staging virtuel, avec des préconisations (et un devis) pour tirer le meilleur parti des locaux. Une prestation facturée aux professionnels entre 100 et 200 euros.

Naviguer à travers un immeuble

Quant au stade ultime, il consiste à modéliser un logement dans son environnement, à le situer par rapport aux autres lots du même immeuble tout en apportant des informations sur le voisinage. Cette technologie développée par la société Vectuel concernait à la base de gros programme d’urbanisme redessinant des quartiers entiers. Elle vise des désormais des programmes immobiliers neufs à partir d’une trentaine de logements. Selon les moyens alloués il est possible de disposer de visualisation à l’aide de drones pour bien repérer les environs, de naviguer à travers les étages et les logements, tout en disposant d’informations sur le quartier.

Pour l’instant, sur les 750.000 annonces présentes sur Explorimmo, seules 10.000 à 12.000 disposent de l’un ou l’autre de ces enrichissements en 3D. L’objectif à long terme étant d’atteindre les 50%.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant