«Avec Hollande, nous avons le mensonge»

le
1
INTERVIEW - L'ancien ministre dénonce les promesses intenables du candidat socialiste.

LE FIGARO. - Que pensez-vous de la désignation de François Hollande comme candidat du PS?

Brice HORTEFEUX. - François Hollande est le candidat du système et des médias. Il tombe donc malheureusement dans l'arrogance. À l'inverse, nous sommes dans la position du challenger. Notre démarche est beaucoup plus respectueuse de nos concitoyens, contrairement au Parti socialiste qui sombre dans le «circulez, y a rien à voir, tout est fini, tout est gagné!».

Nicolas Sarkozy doit-il accélérer son entrée en campagne ?

Il y a deux visages dans la politique française aujourd'hui. Celui du PS, obnubilé par les échéances électorales, et celui de Nicolas Sarkozy, totalement concentré sur sa mission de chef de l'État. Il n'a pas d'autre préoccupation que de protéger les Français face à cette crise mondiale, sans doute la plus grave depuis un siècle. Pour y faire face, il a choisi de privilégier la relance par l'investissement plutôt que par la consommation, contraireme

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zaizai le vendredi 28 oct 2011 à 19:33

    hortefaf faf faf, l'arrogance il connait