Avec Hollande, l'économie écrase l'écologie

le
2
François Hollande, entouré de Jean-Marc Ayrault et du ministre de l'Écologie Philippe Martin.
François Hollande, entouré de Jean-Marc Ayrault et du ministre de l'Écologie Philippe Martin.

France Inter : On parle de recul avec l'annulation de la loi famille pour 2014, mais François Hollande reculerait aussi en matière... d'écologie ?

Charlotte Chaffanjon : Oui. Souvenez-vous de cette promesse de François Hollande : la réduction de la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75 à 50 % d'ici 2025. C'était pendant la primaire du PS en 2011. 2011, l'année de Fukushima. L'année aussi où l'Allemagne a décidé de sortir totalement du nucléaire. Dans ce contexte, Hollande était obligé de donner des gages écolos. Mais depuis, à part l'annonce de la fermeture de la centrale de Fessenheim, il ne s'est rien passé. Pire : dans la future loi sur la transition énergétique, il ne devrait plus être question de 2025, mais de... 2028 au mieux. C'est ce qui est ressorti d'une réunion à l'Élysée la semaine dernière. L'information est sortie discrètement dans Libération. Au ministère de l'Écologie, on répond "no comment". Mais la réalité, c'est que c'est l'amorce d'un sacré recul.

François Hollande risque-t-il de s'en mordre les doigts ?

Non, parce qu'il n'est pas opposé au nucléaire. Il a toujours dit qu'abandonner cette filière, comme le fait l'Allemagne, serait une folie. Ce grand pragmatique constate que le nucléaire, c'est des emplois, du pouvoir d'achat, et donc de la croissance : l'objectif ultime. Il passera au-dessus de tout ce qui représente un frein au sauvetage économique de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le mercredi 5 fév 2014 à 10:21

    Là-dessus on peut pas lui donner tort. Il faut écraser l'écologie gauchiste comme une m...

  • pichou59 le mercredi 5 fév 2014 à 09:46

    l'écologie des taxes des verts écrase l''économie