«Avec des moyens, on peut stopper l'épidémie de Sida»

le
0
INTERVIEW - Le nombre de personnes traitées contre le VIH n'a jamais été aussi élevé. Or en traitant chaque malade, l'épidémie pourrait être stoppée, explique le directeur des programmes internationaux de l'association Aides, Stéphane Simonpietri.

LE FIGARO - Selon le rapport 2011 d'Onusida, le nombre de personnes traitées pour le VIH n'a jamais été aussi important, avec 34 millions de personnes soignées dans le monde.

Stéphane SIMONPIETRI - On constate effectivement une amélioration depuis les années 2001-2002, avec la création du Fonds mondial contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. En conséquence d'un meilleur accès aux soins, la mortalité a baissé et le nombre de personnes vivant avec le VIH a augmenté. Mais depuis 2008, les financements diminuent, principalement en raison de la crise mondiale. Or la contamination progresse toujours plus vite que l'accès au traitement. Pour 2 personnes soignées, on a encore 5 nouvelles contaminations.


Le directeur de l'organisme, Michel Sidibé, estime être « à l'aube d'une avancée significative dans la riposte au sida ». Partagez-vous son optimisme ?

On est à un tournant. Jusque là, les traitements n'étaient considérés «que» comme un moyen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant