Avec Alger, François Hollande mise sur la politique des petits pas

le
0
DÉCRYPTAGE - Le chef de l'État espère sortir du cercle vicieux des surenchères en changeant de méthode. » Hollande offre à l'Algérie de sceller «la paix des mémoires»

François Hollande va-t-il parvenir à dépassionner la relation franco-algérienne? Avant lui, tous ses prédécesseurs, de François Mitterrand à Nicolas Sarkozy en passant par Jacques Chirac, ont échoué. Le chef de l'État espère sortir du cercle vicieux des surenchères en changeant de méthode. Il table sur la politique des petits pas. Ses objectifs sont modestes. Son approche se veut pragmatique et appliquée. Elle ne laisse pas de place aux grandes visions d'avenir. Il est toujours question d'amitié, mais plus de traité.

Cette fois, le partenariat est d'abord économique. La France est le premier investisseur sur le territoire algérien en dehors du secteur des hydrocarbures, et elle entend renforcer ses positions. Elle est aussi son premier fournisseur et son troisième client. Les enjeux s...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant