Avec Airgas, Air Liquide fait des États-Unis son premier marché

le
0
Le PDG d'Air Liquide, Benoît Potier. (© E. Piermont / AFP)
Le PDG d'Air Liquide, Benoît Potier. (© E. Piermont / AFP)

Avec l'acquisition d'Airgas, Air Liquide fait basculer son centre de gravité de l'Europe aux Etats-Unis. «La répartition de nos zones géographiques va changer. Cela fera des Etats-Unis le premier pays d'Air Liquide et l'Europe va passer en numéro deux», s'est félicité le PDG Benoît Potier, lors d'une conférence de presse à Paris, consacrée à l'acquisition d'Airgas pour 13,4 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros).

Grâce à cette acquisition annoncée mardi soir, Air Liquide deviendra le premier producteur mondial de gaz industriels, devant son concurrent allemand Linde AG. Les conversations ont commencé symboliquement lors de l'escale du voilier L'Hermione le 26 juin à Philadelphie, en Pennsylvanie, l'Etat où se trouve le siège d'Airgas, a relaté le patron du groupe français.

Le groupe Airgas était un sponsor de cette escale, Air Liquide l'un des invités : les premiers contacts établis auparavant par Pierre Dufour, directeur général délégué d'Air Liquide, ont ainsi donné lieu au lancement de "discussions sérieuses", a expliqué une source du groupe.

La fusion doit permettre à Air Liquide d'augmenter ses revenus dans le secteur des gaz industriels de près d'un tiers (30%), ce qui devrait faire passer son chiffre d'affaires annuel à plus de 19 milliards d'euros. Par comparaison, Linde dégage un chiffre d'affaires

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant