AVC : les symptômes qui doivent faire appeler le 15

le
0
Le nombre des accidents vasculaires cérébraux augmente chez les moins de 65 ans, voire chez les moins de 20 ans.

On a l'habitude de penser que les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont réservés aux personnes de plus de 65 ans. La toute dernière publication dans la revue The Lancet montre qu'il faut désormais commencer à s'inquiéter pour les plus jeunes. L'équipe de recherche dirigée par le professeur ­Valery Feigin (université d'Auckland, Nouvelle-Zélande) explique ainsi que le nombre d'AVC au niveau mondial chez les personnes âgées de 20 à 64 ans a augmenté de 25 % en vingt ans (1990-2010). Les AVC dans ce groupe d'âge représentent aujourd'hui 31% du total de ces accidents contre 25% avant 1990. «L'ampleur de cette augmentation est une vraie surprise», souligne Mathieu Zuber, chef du service de neurologie du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph.

Les chercheurs recensent également chaque année 83.000 AVC chez les moins de 20 ans. Si l'on ne ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant