Avantages et inconvénients d'une mutuelle collective

le
1
Certaines entreprises proposent à leurs salariés une mutuelle santé collective. Cette complémentaire santé assure la prise en charge de tout ou partie du personnel : avantage ou inconvénient ?
Mutuelle santé collective: le principe

De la même manière qu'un contrat souscrit individuellement, une mutuelle santé collective a pour objectif de prendre en charge les frais des salariés. La société a fait le choix de souscrire ce type de couverture santé, les cotisations sont donc versées à la fois par l'employeur et par les salariés.

Lorsqu'elle est mise en place dans une entreprise, cette mutuelle santé collective est généralement obligatoire et comme une complémentaire santé individuelle, elle peut aussi couvrir les frais de santé de la famille du salarié.

Est-elle obligatoire?

Une mutuelle entreprise obligatoire permet aux entreprises qui la souscrivent de bénéficier de certains avantages fiscaux et sociaux, conformément à la loi Fillon du 30 janvier 2009.

Lorsqu'un salarié est recruté après la mise en place de la mutuelle santé collective, l'affiliation est obligatoire. En revanche, le personnel présent avant l'entrée en vigueur de la mutuelle entreprise, comportant une cotisation salariale, est en droit de refuser le contrat. Des dérogations existent également pour les personnes en contrat à durée déterminée et les travailleurs saisonniers.

Mutuelle collective: quels avantages?

Au-delà des avantages fiscaux réservés aux employeurs, la souscription d'une mutuelle santé collective présente aussi des atouts pour le salarié. Ce type de contrat est bien souvent moins cher qu'une mutuelle individuelle. Elle permet aussi d'assurer ses enfants jusqu'à seize ans, voire vingt-six ans s'ils sont en apprentissage ou suivent des études: une protection non négligeable.

Des avantages fiscaux sont également accordés: les cotisations patronales et salariales sont déductibles du salaire brut imposable dans la limite d'un montant égal à 7 % du plafond annuel de la sécurité Sociale, auquel s'ajoute 3 % de la rémunération brute annuelle.

À noter : lorsqu'il quitte l'entreprise, le salarié peut demander à la compagnie d'assurance de souscrire une mutuelle santé individuelle équivalente à celle qu'il détenait. Le prix sera néanmoins plus élevé.

Quels sont les inconvénients d'une telle mutuelle?

Par définition, une mutuelle santé collective couvrant l'ensemble des salariés ne répond pas aux besoins spécifiques de chacun. Selon ses antécédents de santé, il peut effectivement être préférable d'adopter un contrat performant pour certains types de soins.

Si le salarié n'a pas la possibilité de refuser l'affiliation à la mutuelle collective, il peut décider de souscrire une complémentaire santé individuelle, en supplément. Cependant, les frais de cotisations seront alors à sa charge entière.

Pour choisir les bonnes garanties, le salarié peut se tourner vers un courtier d'assurance santé. Il sera à même de l'orienter selon ses besoins ciblés.

» Profitez de la meilleure assurance santé avec Cplussur.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jsrlak1 le mardi 25 juin 2013 à 07:52

    Une seconde de URSSAF mal gérée, indemnisant des populations illégalement en France... Nous devrions déjà démanteler l'URSSAF alors pourquoi ajouter un panier percé à une pyramide de Madoff