Avantage Froome mais...

le , mis à jour à 06:09
0
Avantage Froome mais...
Avantage Froome mais...

L'arrivée au sommet d'Andorre Arcalis n'a pas fait avancer d'un boyau le match entre les favoris. D'abord assommée par la canicule, puis cinglée par la grêle dans les derniers kilomètres d'ascension, la dernière étape des Pyrénées a conduit au statu quo. Tout juste a-t-elle été fatale à Alberto Contador, qui a abandonné à 100 km du but, déjà hors du jeu et trop diminué par les conséquences de ses chutes dans les deux premières étapes.

 

« Pour moi, c'est un souci en moins, a déclaré Chris Froome. On n'aura pas à se soucier des attaques qu'il peut lancer à 100 km de l'arrivée. Mais c'est une perte pour le Tour, la course aurait été plus excitante avec lui. » Alors que le peloton jouit d'une première journée de repos, c'est l'occasion d'un bilan au premier tiers du parcours.

 

Froome a-t-il la situation si bien en main ?

 

Le Britannique peut se féliciter du bon coup qu'il a réalisé en solo dans la descente de Peyresourde samedi et des 13 secondes qu'il a glanées à cette occasion sur son concurrent n° 1, Nairo Quintana. Au sortir des Pyrénées, le Kényan blanc ne devance le Colombien que de 23'' au général. Autant dire rien, surtout au regard de la marge quasi définitive qu'il avait prise à la première arrivée au sommet l'an dernier -- près d'une minute sur Quintana. « Je suis satisfait même s'il aurait été bien de prendre un peu plus de temps, assure Froome qui, hier, est passé à l'offensive dans les derniers kilomètres malgré le déluge mais sans résultat. Je voulais gagner encore du temps, attaquer Quintana et défendre en même temps mon maillot. Mais ils étaient tous systématiquement là pour boucher les trous. »

 

Et si, finalement, Froome n'était pas si confiant que ça dans sa capacité à battre Quintana à la pédale cette année. Ce qui expliquerait son entreprise inédite de samedi... « J'ai déjà dit avant le Tour que ce serait la plus grosse bataille de ma ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant