AVANT-PAPIER-Wall Street attend fébrilement des précisions de Trump

le
0
    par Lewis Krauskopf 
    NEW YORK, 20 novembre (Reuters) - La semaine à venir sera 
écourtée à Wall Street en raison de la fête de Thanksgiving 
jeudi aux Etats-Unis, un facteur susceptible d'accroître la 
volatilité liée aux ajustements de positions consécutifs à la 
victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine. 
    Le succès inattendu de l'homme d'affaires le 8 novembre a 
stimulé la Bourse de New York, où les trois grands indices, le 
Dow Jones  .DJI , le Standard & Poor's-500  .SPX  et le Nasdaq 
 .IXIC  ont terminé vendredi près de leurs records. 
    L'euphorie semble maintenant retombée et les investisseurs 
attendent d'en savoir plus sur la composition de la nouvelle 
équipe dirigeante chargée de mettre en oeuvre le programme de 
Donald Trump, notamment en matière de baisses d'impôts, de 
dépenses dans les infrastructures et la défense et de 
dérégulation bancaire. 
    "A mesure que l'on apprend comment les postes sont 
distribués et en raison de la probabilité d'initiatives 
législatives ou exécutives différentes (...) cela peut avoir un 
impact sur le marché", dit Bucky Hellwig, vice-présidente chez 
BB&T Wealth Management. 
    Les volumes de transactions risquent d'être faibles cette 
semaine car Wall Street sera fermée jeudi et ne connaîtra qu'une 
séance écourtée vendredi, ce qui pourrait amplifier les 
mouvements en réaction aux événements politiques, comme le choix 
éventuel du futur secrétaire au Trésor. 
    Après l'élection, les investisseurs se sont rués sur 
certains secteurs susceptibles de bénéficier de la politique 
attendue de la part de Donald Trump. Cela a notamment été le cas 
des banques, dont l'indice KBW  .BKX  a pris environ 14% depuis 
le scrutin, ou encore de certaines valeurs de la construction et 
de la défense, qui ont grimpé de 10% en moins de deux semaines. 
     
    UN OEIL SUR LA FED 
    Ces réajustements ont été d'une telle ampleur qu'une 
correction tout aussi spectaculaire n'est pas à exclure à la 
moindre nouvelle allant dans le sens inverse des anticipations. 
    "L'espoir général, c'est qu'un plan généreux de soutien à 
l'activité sortira de Washington en 2017", dit Alan Gayle, 
responsable de l'allocation des actifs chez RidgeWorth 
Investments. 
    "Si un événement donne à penser que cet espoir est 
prématuré, alors le marché se corrigera très rapidement", 
prévient-il. 
    Une correction pourrait être d'autant plus forte que 
certaines valeurs ont beaucoup monté et que certains 
investisseurs pourraient être tentés de prendre leurs bénéfices 
à l'approche de la fin de l'année, remarque pour sa part Quincy 
Krosby, stratège de marché chez Prudential Financial. 
    "Nous allons assister à des prises de bénéfices", dit-il. 
    Josh Brown, directeur général de Ritholtz Wealth Management, 
invite chacun à la prudence. 
    "Certains effectuent des placements ridicules et écrivent 
des notes de recherche sur la manière dont il faut investir avec 
une présidence Trump", a-t-il dit lors du Reuters Global 
Investment Outlook Summit. "On n'a pas la moindre idée de ce 
qu'il est capable de faire." 
    Au-delà des incertitudes politiques, les investisseurs vont 
garder un oeil sur la Réserve fédérale même si leur conviction 
est quasiment faite: la Fed relèvera ses taux en décembre. Le 
vice-président de la Fed, Stanley Fischer, doit s'exprimer lundi 
à 13h00 GMT devant le Council on Foreign Relations sur la 
politique monétaire, l'inflation, la croissance et les 
perspectives à long terme de son institution. 
    La Fed publiera mercredi les minutes de sa dernière réunion 
début novembre. 
    La saison des résultats n'est pas totalement terminée et 
certaines entreprises publieront les leurs cette semaine comme 
Hewlett Packard Enterprise  HPE.N , Deere  DE.N , Dollar Tree 
 DLTR.O , Campbell Soup  CPB.N  ou Tyson Foods  TSN.N . 
 
 (Bertrand Boucey pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant