AVANT-PAPIER-Apple veut que Force Touch soit avec vous

le
0

par Jeremy Wagstaff et Michael Gold SINGAPORE/TAIPEI, 9 septembre (Reuters) - La conférence très médiatisée d'Apple AAPL.O mercredi à San Francisco devrait être l'occasion de dévoiler de nouveaux iPhones équipés de la technologie Force Touch qui donne l'impression à l'utilisateur d'interagir avec l'écran tactile et plus seulement de toucher une froide surface vitrée. Force Touch doit rendre plus intuitive l'utilisation des appareils qui en sont équipés grâce à plusieurs niveaux de pression lorsque l'on touche la surface tactile du doigt, laissant la même impression que lors de l'usage de véritables touches sur un clavier. A terme, cette technologie doit permettre de développer de nouvelles applications de réalité virtuelle plus performantes et plus réalistes ajoutant des sensations de température ou de consistance et des sonorités aux écrans. "Force Touch va repousser les limites de nos interactions avec les écrans", estime Joel Evans, du cabinet de consultants Mobiquity. Apple, qui n'a pas précisé le thème de sa conférence de mercredi, s'est refusé à tout commentaire. Force Touch est déjà intégrée à l'Apple Watch et aux pavés tactiles des nouveaux Macbook. Comme pour de précédentes innovations, des écrans tactiles aux capteurs d'empreintes digitales, Apple n'est pas pionnier mais en combinant des innovations existantes avec les siennes, il peut tirer parti de son avantage lié au contrôle du hardware, des interfaces et des développeurs pour l'intégration de Force Touch dans ses produits. "Nous y voilà à nouveau. Apple a déjà fait le coup avec les gyroscopes, les accéléromètres, il l'a fait avec les capteurs de pression, avec les magnétomètres; il a vraiment été bon pour accélérer l'adoption de ces capteurs", constate Ali Foughi, directeur général de NextInput, qui a développé sa propre technologie déposée sous la marque ForceTouch. "Apple est à la pointe." SENSATION DE TOUCHER Les technologies haptiques, qui permettent à l'utilisateur de ressentir des vibrations en fonction de l'application utilisée ou de la position du doigt sur l'écran, n'ont rien de nouveau, même sur les téléphones mobiles. Les vibreurs pour alerter sur un appel entrant quand le téléphone est en mode silencieux existent de longue date. Mais il était jusqu'à présent difficile d'aller bien au-delà de ces applications limitées en raison d'une mauvaise compréhension des attentes des utilisateurs et d'obstacles techniques. Par exemple, un bruit de vibration a souvent des connotations négatives pour les utilisateurs, conduisant la plupart d'entre eux à désactiver les fonctions vibreurs, explique James Lewis, directeur général de Redux, qui travaille depuis plusieurs années sur une technologie tactile similaire. Les technologies génératrices de vibrations sont encore assez simples, se traduisant par un léger délai entre l'action et la sensation et sollicitant beaucoup la batterie. Les premières versions des systèmes de captation de pressions impliquaient un léger interstice entre l'écran et le boîtier qui était source de vulnérabilités. Apple semble avoir résolu ces problèmes, estiment des experts au vu des pavés tactiles des nouveaux Macbook et de l'Apple Watch. Dans l'immédiat, Force Touch devrait simplement rendre le toucher d'un écran plus proche d'expériences de la vie courante comme l'utilisation d'un clavier classique ou d'un interrupteur. Avec Force Touch, nous devrions avoir non seulement la sensation d'appuyer sur l'écran mais aussi celle de l'intensité de la pression exercée. Nous devrions recevoir en retour non pas uniquement une vibration mais la sensation d'un clic même si ce clic n'est qu'un effet de la technologie. "Ce que nous allons constater au début c'est le retour de la vie sur des dispositifs d'affichage inertes alors que nous nous étions habitués à de froides surfaces vitrées", résume James Lewis. (Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant