Avant le vote du budget grec, police et manifestants s'affrontent

le
0
Les violences se multiplient à Athènes en marge des manifestations contre le budget d'austérité, dont le vote aura lieu ce mercredi.

Les affrontements se poursuivent à Athènes entre des jeunes manifestants et la police, alors que le Parlement grec s'apprête à voter le projet de budget d'austérité réclamé par Bruxelles et les instances économiques internationales afin d'éviter la faillite du pays.

Les forces anti-émeutes ont répondu par du gaz lacrymogène aux jets de pierres et de projectiles des militants. Les violences ont débuté plus tôt dans la journée de jeudi, en marge des manifestations des «indignés», opposés au plan de rigueur budgétaire. Plusieurs magasins ont été endommagés et de nombreux cars de police ont été incendiés sur la place Syntagma, qui abrite le Parlement.

Les indignés appelent ce mercredi les Grecs à encercler le lieupour montrer leur opposition. Mais la police a bouclé dès mardi la circulation dans les rues environnantes, rendant difficile l'accès à la place.

(avec agences)

LIRE AUSSI :

» La Grèce retourne à ses vieux démons

» À Athènes, les G

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant