Avant la conférence climat Paris 2015, Chine et USA signent un accord

le
0
Avant la conférence climat Paris 2015, Chine et USA signent un accord
Avant la conférence climat Paris 2015, Chine et USA signent un accord

Des mois de discussions, entre deux pays qui n'aiment se parler qu'en toute discrétion ou s'espionner en grand secret. Les Etats-Unis et la Chine, les deux pays les plus pollueurs de la planète, se sont fixé ensemble ce mercredi à Pékin de nouveaux engagements pour lutter contre le réchauffement climatique.

«Historique», selon le mot de Barack Obama, cet accord répond à l'urgence de parvenir à un consensus mondial à la Conférence sur le climat qui doit se tenir à Lima (Pérou) à la fin de l'année et en décembre 2015 à Paris.

Premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, la Chine a pris pour objectif un pic de ses émissions «autour de 2030». C'est la première fois qu'elle s'engage sur un pic de ses émissions, c'est-à-dire sur l'année à partir de laquelle celles-ci cesseront d'augmenter et où la courbe s'inversera. La Chine le fait, en outre, avec l'intention «d'essayer d'y arriver plus tôt» selon la Maison Blanche. S'il est à la man½uvre pour assurer la communication, une semaine après sa lourde défaite aux élections de mi-mandat, Obama a cependant fait le déplacement en Chine pour l'occasion. Le président américain s'est engagé à ce que son pays réduise de 26 à 28% ses émissions d'ici à 2025 (par rapport à 2005), soit deux fois plus que le précédent engagement pour la période 2005-2020.

L'objectif américain «est à la fois ambitieux et réalisable»,

Lors de la conférence de presse conjointe des deux présidents, le Chinois Xi Jinping a souligné pour sa part que Pékin et Washington étaient d'accord pour parvenir à un accord à Paris en 2015. L'objectif de ce rendez-vous est de limiter le réchauffement à +2°C. Or les Etats-Unis et la Chine représentent à eux deux plus de 40% du total des émissions de CO2 de la planète, responsables de ce réchauffement, et scientifiques et experts ne cessent de dire que les efforts actuellement fixés sont insuffisants et ne pourront éviter un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant