AVANQUEST : perte nette creusée au premier semestre mais la situation opérationnelle s'améliore

le
0

(AOF) - Au premier semestre clos fin décembre de son exercice 2015/2016, Avanquest a creusé sa perte nette part du groupe à -8,1 millions d'euros, contre -4,9 millions à la même période de l'exercice précédent. La perte d'Ebitda du groupe a cependant été réduite à -3,8 millions d'euros, à comparer avec une perte de 4,3 millions un an plus tôt, suite aux effets combinés de la rationalisation des coûts de structure opérée l’an dernier et de l’amélioration significative de l’activité Avanquest Software dont l’Ebitda ajusté est repassé dans le vert à 2,9 millions d'euros.

Enfin, le chiffre d'affaires d'Avanquest au premier semestre a bondi de 48% à 71,6 millions d'euros, porté notamment par l'accélération de son activité PlanetArt, spécialisée dans la personnalisation d'objets sur internet et leader de l'impression photos via mobile avec FreePrints. Les offres d'impression via le Web et le mobile d'Avanquest connaissent un réel succès avec un chiffre d'affaires sur le semestre de 31,8 millions d'euros, soit une croissance de + 74% et plusieurs millions d'utilisateurs actifs utilisant les produits PlanetArt tous les jours.

Par ailleurs, Avanquest a annoncé la cession de son activité Software Publishing en Angleterre au groupe Maximum Games. Spécialisée dans la distribution de jeux, cette filiale d'Avanquest a su au fil des années se positionner en tant que leader au Royaume-Uni sur le marché " retail ". Elle distribue notamment le jeu Minecraft Story Mode dont les ventes se sont fortement accélérées à Noël. 

Cette cession d'un montant de 4,3 millions d'euros s'inscrit dans le plan d'Avanquest et va lui permettre d'accélérer ses investissements dans ses nouvelles activités à plus forte valeur ajoutée dans ses divisions Avanquest Software, PlanetArt et myDevices. Ce montant pourra être augmenté de compléments de prix qui seront dûs à Avanquest en cas de réalisation de certains objectifs par Avanquest Software Publishing UK dans les années à venir. Le paiement de ces compléments de prix interviendra, le cas échéant, en plusieurs versements annuels successifs jusqu'en 2019. Le management espère un complément de prix de 1 à 2 millions d'euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant