Avalanches : fin de l'alerte orange sur les cinq départements des Pyrénées

le
0
Avalanches : fin de l'alerte orange sur les cinq départements des Pyrénées
Avalanches : fin de l'alerte orange sur les cinq départements des Pyrénées

Il n'y a désormais plus de départements en vigilance orange. L'alerte «pluies abondantes, inondations, neige, verglas et avalanches» est levée ce lundi matin sur les départements des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de l'Ariège, de la Haute-Garonne et des Pyrénées-Orientales précise Météo-France. Il reste que la plupart des accès aux stations restent fermés et les risques d'avalanche persistent.

Un risque fort d'avalanches perdure sur tous les massifs Pyrénéens. «Avec l'arrêt des chutes de neige, l'activité avalancheuse spontanée est en nette diminution», indique Météo-France qui «toutefois, maintien un risque fort (indice 4) sur tous les massifs Pyrénéens.» Le risque avalanche avait été placé à son maximum (niveau 5 sur 5) sur l'ensemble du massif.

Selon les prévisionnistes, «compte tenu des fortes épaisseurs de neige encore non consolidées, un départ isolé d'une avalanche de grande ampleur n'est pas à exclure. A noter également que le risque de déclencher une avalanche au passage d'un skieur restera généralisé ce lundi.»

«L'épisode neigeux, actif et continu depuis vendredi matin, a touché l'ensemble des Pyrénées. Les cumuls observés ont atteint 150 à 180 cm à 1800 m d'altitude sur les massifs les plus à l'ouest jusqu'en Haute Bigorre. Ces cumuls sont un peu plus faibles ailleurs», selon Météo France qui précise qu'«un épisode avalancheux de cette ampleur se produit en moyenne tous les 3 à 5 ans.»

Transports scolaires suspendus dans les Hautes-Pyrénées. Sur France-Info, la préfète des Hautes-Pyrénées, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, indique les transports scolaires sont suspendus dans le département et que l'accès aux stations est toujours interdit, en raison du danger, ce lundi matin.

EN DIRECT | "Transports scolaires suspendus dans le département ce lundi" (préfète des Hautes-Pyrénées) http://t.co/3NZSMyQOQO-- France Info (@franceinfo) 2 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant