Auxerre : Guy Roux reste critique envers l'AJA

le
0
Auxerre : Guy Roux reste critique envers l'AJA
Auxerre : Guy Roux reste critique envers l'AJA

Guy Roux est toujours membre de l'association AJA et a porté un œil très critique envers le club icaunais dans une interview accordée à la chaîne Auxerre TV.

Guy Roux est un vrai historique de l'AJ Auxerre. L'ancien entraîneur de 77 ans a remonté le club bourguignon de Division d'honneur à l'élite. Tout en garnissant le palmarès du club avec un titre de champion de France (1996) et quatre Coupes de France (1994, 1996, 2003, 2005). Un éducateur qui a révélé bon nombre de joueurs et reste toujours proche du club de son cœur. Même s'il a récemment fait l'objet d'une demande de révocation de Corinne Limdo, actionnaire majoritaire de l'AJA. La raison ? Son refus, ainsi que celui de deux autres administrateurs, d'entériner l'accord de rachat par le groupe chinois ORG Packaging. L'ex-coach n'est pas pour autant perturbé : « Je ne serai jamais révoqué. C’est illégal. Une fantaisie de mes collègues de la majorité. Je pose souvent des questions et l’habitude est de ne jamais y répondre. C’est contraire au texte qui régit les actionnaires minoritaires. […] J’ai lu dans L’Yonne Républicaine que si on avait eu l’argent des Chinois avant le 31 août, on aurait racheté un joueur. C’est contradictoire avec l’idée qu’il fallait absolument ces 2 millions d’euros pour équilibrer les finances du club. J’ai appris aussi que l’argent n’était pas arrivé et qu’il faudrait quelques semaines voir quelques mois. Rien n’a bougé et rien ne va bouger car ils n’ont pas l’argent. » Guy Roux a également remis en cause le processus du recrutement de la formation auxerroise : "A part Lionel Mathis, il n’y a qu’à regarder la sortie des hôpitaux, et vous trouvez tous les joueurs blessés qui sont arrivés. Ou bien ceux qui n’étaient pas qualifiés comme le Tunisien (Yoann Touzghar). J’ai fait un constat avec humour, sans méchanceté je l’espère. Mais on change trop l’effectif. On ne pourra jamais progresser s’il existe un turnover aussi important. (...) Je suis, au club, le seul dirigeant de l’AJ Auxerre à assister aux matchs de l’équipe première, de la réserve, des 17 ans et des 19 ans avec assiduité. Je suis celui qui connaît le mieux nos joueurs, qui ont entre 17 et 36 ans. Je m’en honore et j’ai le plaisir de le faire".
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant