Auxerre : Déjà six arrivées

le
0
Auxerre : Déjà six arrivées
Auxerre : Déjà six arrivées

Le Mercato a à peine débuté que l'AJ Auxerre tient pratiquement déjà son ossature pour la saison prochaine. Lors de ces dernières heures, le club auxerrois a en effet enregistré six arrivées avec les renforts de Jamel Aït Ben Idir (29 ans), Eric Marester (28 ans), Karim Djellabi (30 ans) et Julien Viale (31 ans), quatre joueurs habitués de longue date aux joutes de la L2. Un souhait du nouveau président de l'AJA, Guy Cotret. « « On a voulu recruter des joueurs qui connaissent ce championnat, qui ont déjà une grosse expérience de la L2 », avoue dans les colonnes de l'Yonne Républicaine le président auxerrois, rejoint dans ses propos par son entraîneur, Bernard Casoni, qui estime que « le groupe n'était pas assez mûr ». Outre Marester, Aït Ben Idir, Djellabi et Viale, Auxerre a également enregistré les renforts de deux jeunes joueurs, Yan Boé-Kane (22 ans) et Nicolas Staerck (20 ans), jeune milieu de terrain franco-suédois. Le premier arrive de Vannes, le second de Nancy. « Yan Boé-Kane arrive de Vannes, explique Cotret. C'est un milieu défensif très physique. Il a le potentiel pour exploser chez nous et devenir un titulaire indiscutable. Staerck nous a été chaudement recommandé. C'est un grand espoir du foot français ».

Beaucoup plus connus, les quatre autres recrues auxerroises font aussi le bonheur de Guy Cotret, qui décrit un à un ses nouveaux éléments dans l'Yonne Républicaine. « « Marester (à droite) et Djellabi (à gauche) sont deux latéraux de qualité, très solides. Aït Ben Idir (ndlr : déjà testé la saison dernière) est un excellent joueur et il a un bon état d'esprit. C'est l'un des meilleurs milieux défensifs de L2. Viale est lui un joueur qui marque régulièrement (ndlr : 53 buts en carrière, 10 la saison dernière. Quand on recrute un joueur, c'est important de regarder les statistiques, même si ce n'est pas un gage de sécurité. » Ravi lui aussi de ce début de recrutement (« Ces joueurs connaissent la L2 et les principes de jeu à ce niveau. Je pense que ces quatre éléments d'expérience peuvent faire un bon mélange avec les jeunes joueurs déjà présents au club »), Bernard Casoni, l'entraîneur auxerrois, attend maintenant d'autres renforts encore.

Avec une idée très précise de ses demandes. « Dans l'immédiat, il nous faudrait encore deux ou trois ailiers, dont au moins un gaucher, et un attaquant de pointe ». Mais avant de penser à enregistrer de nouvelles arrivées, l'AJA doit d'abord dégraisser. Ou « décruter », pour reprendre les termes du président. « Pour poursuivre notre recrutement, il faut réussir à « décruter ». Tout départ sera compensé, mais pour le moment, le marché est calme ». Après Cédric Hengbart, parti à l'AC Ajaccio, Adama Coulibaly, Georges Mandjeck et Willy Boly pourraient être les premiers à quitter la Bourgogne lors de ce marché estival.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant