Auxerre : Casoni très inquiet

le
0
Auxerre : Casoni très inquiet
Auxerre : Casoni très inquiet

Sans renforts supplémentaires en attaque ni volonté tenace de conserver les meilleurs joueurs de l'effectif, l'AJ Auxerre fonce dans le mur. Voilà ce qu'il faut retenir pour l'essentiel de l'interview accordée par Bernard Casoni à nos confrères de L'Yonne Républicaine au sortir de la désillusion du week-end dernier contre un autre pensionnaire de L2, Metz (4-0). L'entraîneur auxerrois ne cache pas qu'il est très inquiet pour le coup d'envoi du championnat.

« Ca m'inquiète oui, on montre nos limites. On le sait qu'on est en difficulté, je ne suis pas surpris de ce qui nous arrive. On ne va pas être trop pessimiste non plus, mais devant, il nous manque vraiment du potentiel, il nous manque des joueurs. Maintenant, si on doit perdre Coulibaly ou Boly, on sera en difficulté aussi. Ils tiennent la baraque derrière. C'est bien beau de vouloir les vendre mais on va jouer avec quoi ? Ça fait un mois que j'attends (des renforts offensifs). Tant qu'on n'a pas trouvé, on se contente de ce que l'on a. Mais devant, ça manque de poids, de puissance : c'est indéniable, malgré beaucoup de bonne volonté. Il ne faut pas se leurrer, quand il faut défendre, on le fait, mais si on sent que devant on ne peut pas avancer, c'est compliqué. Il nous reste quinze jours pour trouver des solutions. Voilà, il n'y a pas de secrets. Au niveau de la cohésion, c'est bien. Mais les intentions ne suffiront pas. Il faut de l'expérience, de la puissance. Il y a un niveau d'équipe que l'on n'a pas. On est « bébé » encore. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant