Aux USA, filmer la cruauté envers les animaux est parfois un crime

le
0
Plusieurs Etats américains veulent limiter ou mettre fin à la possibilité de filmer le sort des animaux dans les fermes d'élevage ou les abattoirs.

Un veau encore en vie auquel on retire la peau, des cochons à qui l'on donne des coups de pied dans la tête, des porcelets que l'on balance comme des sacs de pommes de terre... Ces images, souvent prises par des membres d'organisations de défense des animaux, donnent parfois lieu à des scandales retentissants. En 2008 notamment, grâce à des caméras cachées, le traitement cruel subi par des vaches en Californie a été révélé, entraînant le plus grand rappel de viande dans l'histoire des Etats-Unis et la fermeture de l'usine.

Ce genre d'images risque toutefois de se faire de plus en plus rare dans le pays: sous la pression de l'industrie agroalimentaire, plusieurs Etats ont mis en place - ou sont sur le point de le faire - des lois criminalisant toute personne (journalistes, défenseurs des droits des animaux......

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant