Aux «Quatre Colonnes», les députés sous l'?il des médias 

le
0
LIEUX DE POUVOIR - À l'Assemblée nationale, députés et journalistes s'y rencontrent. La salle s'anime au gré des séances.

C'est l'une des voies de passage obligé vers l'Hémicycle. Le lieu le plus connu et le plus prisé de l'Assemblée. Là où il faut être dès que surgit un événement d'actualité, pour répondre aux questions des journalistes qui, en session parlementaire, l'envahissent tous les mardis et mercredis après-midi. La salle des Quatre Colonnes, «on critique tous, mais on y passe tous», reconnaît Christian Jacob, le patron des députés UMP. «C'est à la fois stimulant et frustrant. Car il faut faire vingt secondes sur des sujets souvent complexes», reconnaît André Vallini, député PS de l'Isère, qui doit une part de sa notoriété aux micros et caméras des «Quatre Col'».

Ce vestibule attenant à la grande salle des Pas Perdus doit son nom aux quatre colonnes qui l'encadrent. Le décor rend hommage aux institutions, aux députés morts pour la France ainsi qu'aux grands législateurs: statue en marbre de la République, Coq gaulois, sculptures d'hommes politiques grecs ou ro

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant