Aux Pays-Bas, Utrecht construit le plus grand parking à vélos au monde

le
0

VIDÉO - Comme les automobilistes dans un parking classique, les cyclistes pourront garer leurs bicyclettes sur plusieurs étages. Le but: éviter le stationnement sauvage dans cette ville universitaire de 330.000 habitants.

Près de la gare et dans le centre-ville d’Utrecht (Pays-Bas), c’est parfois la panique pour les autorités locales! En cause, le stationnement sauvages des cyclistes, dans une ville où chaque jour plus de 100.000 personnes utilisent leurs deux-roues, pour une population de 330.000 habitants. Alors pour remédier à ce problème, un parking à vélos de 12.500 places, soit le plus grand du monde est actuellement en construction. Son prix: 50 millions d’euros.

Tout comme pour les automobilistes dans un parking classique, les cyclistes pourront garer leurs bicyclettes sur trois étages. Si la première partie du parking ouvrira ses portes courant 2016, la totalité des lieux sera livrée en 2018. Et à terme, ce sont plus de 30.000 places de parking à vélos qui seront aménagées d’ici les prochaines années dans cette ville universitaire... Ainsi Utrecht pourra voler la vedette à sa voisine, Amsterdam, qui dispose encore aujourd’hui du plus grand parking à vélos au monde.

34.000 km de pistes cyclables

Aujourd’hui aux Pays-Bas, plus de 18 millions de vélos sont recensés! Soit un millon de plus que la population totale (17 millions) pour 34.000 kilomètres de pistes et autoroutes cyclabes. Si la possibilité pour les cyclistes de ne pas respecter les feux rouges à certaines conditions est progressivement généralisée à Paris depuis la mi-juillet, aux Pays-Bas, les Néérlandais ont bien plus qu’un temps d’avance... En effet depuis 2013, il n’est pas rare d’apercevoir, comme dans la ville d’Eindhoven, des ronds-points uniquement réservés aux vélos.

Les rivales européennes

Pour autant, les villes de Copenhague et de Londres n’ont pas dit leur dernier mot et souhaitent s’imposer comme les villes championnes de l’utilisation du vélo. Ainsi la capitale anglaise construit actuellement une autoroute de 30 kilomètres pour cyclistes pour un montant de 221 millions d’euros. Celle-ci passera par les quartiers historiques de Hyde Park, Big Ben et Buckingham Palace! Et d’ici à 2026, la municipalité londonienne souhaite faire passer le nombre de déplacements journaliers en deux roues à 1,5 million contre 600.000 aujourd’hui.

À Copenhague, où un habitant sur deux prend son vélo tous les jours, le service de deux-roues à la location, cousin du Vélib’ parisien, possède son propre système de GPS et un moteur électrique pour 4€ de l’heure. À Paris, où l’on décompte 225.000 cyclistes quotidiens pour 2,2 millions d’habitants, la municipalité a annoncé un vaste plan en faveur des deux-roues estimé à 150 millions d’euros afin de devenir «la capitale mondiale du vélo».

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant