Aux Pays-Bas, Hollande confirme son tournant libéral

le
0

Après l'Allemagne, les Pays-Bas ont salué lundi la nouvelle orientation économique du président de la République.

Sa réputation le précède. Pour son premier déplacement à l'étranger depuis le début de ses déboires conjugaux, c'est un accueil railleur que les journaux des Pays-Bas ont réservé à François Hollande. «Valérie c'est fini?» se demande ainsi en une le quotidien populaire De Telegraaf. Interrogé sur le sujet, le président de la République a fait sobre. «Valérie Trierweiler va mieux. Elle se repose à la résidence de la Lanterne. Je n'ai pas d'autre commentaire à faire», a-t-il résumé.

Au-delà des évolutions de l'affaire Gayet-Trierweiler, c'est à un autre changement que s'intéressait aussi la presse néerlandaise, celui de la ligne politique de François Hollande. «Le socialisme, c'est fini?» s'interrogeait-elle en substance.

Le déplacement de François Hollande aux Pays-Bas, l'un des pays européens les plus libéraux, intervient en tout...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant