Aux Malouines, 30 ans après, rien n'est réglé

le
0
VIDÉO - L'archipel suscite un regain de tensions entre Londres et Buenos Aires.

C'est à Ushuaia, la capitale de la Terre de Feu, à l'extrême sud du pays, que la présidente Cristina Kirchner commémorera le 30e anniversaire de la guerre des Malouines, le 2 avril. Un sujet de discorde croissant avec le Royaume-Uni. Dans les manuels scolaires locaux, cet archipel situé à 500 kilomètres à l'est de la Patagonie est frappé de la bannière bleu et blanc nationale, même si une canonnière britannique en a chassé les autorités argentines en 1833. S'il n'est pas question pour Buenos Aires de faire de ce jour férié une démonstration de force, tout le monde s'attend en revanche à une nouvelle salve de critiques envers Londres au moment du discours devant les vétérans.

Il y a trente ans, sous les ordres de la junte militaire, des commandos amphibies débarquaient par surprise sur l'archipel, avant d'être remplacés par des milliers d'appelés issus des provinces les plus pauvres. Sans moyens logistiques ni entraînement, affamées et torturées souvent par

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant