Aux États-Unis, le Congrès approuve discrètement l'envoi d'armes en Syrie

le
0

Washington a commencé à livrer des armes légères aux rebelles «modérés» du sud de la Syrie, et le Congrès a approuvé lors d'un vote à huis clos le budget nécessaire à de nouvelles livraisons.

Les États-Unis recommenceront bientôt à livrer des armes non létales aux modérés de l'Armée syrienne libre (ASL), plus d'un mois après stoppé leurs fournitures en raison de la mise à sac du siège de l'ASL par ses rivaux salafistes à Atmeh, dans le nord de la Syrie, à la frontière turque. Selon le Wall Street Journal, cette aide porte sur du matériel de communication et des médicaments.

En ce qui concerne les armes livrées aux rebelles du sud via la Jordanie, il ne s'agirait, outre des armes légères, que de roquettes anti-char, mais pas de missiles sol-air portables, type Stinger, précise l'agence Reuters qui cite des sources sécuritaires américaines et européennes.

Jusqu'à maintenant, le Congrès s'était montré très réticent à de telles fournitures d'arm...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant