Aux Antilles, le chômage et le coût de la vie progressent toujours

le
0
Quatre ans après les grandes grèves contre la «vie chère», la Guadeloupe et la Martinique s'enfoncent dans le chômage et l'inflation. Jean-Marc Ayrault entame son deuxième jour de visite.

Alors que le premier ministre Jean-Marc Ayrault rend visite aux Français des Antillles, la situation économique et sociale est plus que tendue. Chômage supérieur à 20%, soit deux fois plus élevé qu'en métropole, prix à la consommation sans rapport avec le niveau de vie... La situation s'est empirée depuis 2009, lorsqu'une grève générale contre la «vie chère» a paralysé la Guadeloupe pendant plusieurs semaines et ébranlé les départements d'outre-mer. En mai, il y avait 67.200 demandeurs d'emplois inscrits en Guadeloupe, soit une hausse de plus de 40% par rapport à fin 2008. Par ailleurs, les prix des produits de première nécessité ne cessent d'augmenter. En un an, les produits frais ont pris 4,7%, quand l'inflation se situe à 1,3%. Une hausse qui se retrouve également en Marti...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant