Autriche: une survivante de l'Holocauste appelle à barrer la route au FPÖ

le
1
Norbert Hofer, candidat d'extrême droite à la présidentielle autrichienne à Vienne le 27 novembre 2016 ( AFP / JOE KLAMAR )
Norbert Hofer, candidat d'extrême droite à la présidentielle autrichienne à Vienne le 27 novembre 2016 ( AFP / JOE KLAMAR )

Une vidéo d'une survivante de l'Holocauste appelant à ne pas voter pour le candidat d'extrême droite lors de l'élection présidentielle du 4 décembre prochain est devenue virale, atteignant près de trois millions de vues lundi.

La retraitée originaire de Vienne qui se fait appeler Gertrude affirme que le candidat du parti anti-immigration FPÖ, Norbert Hofer a pour objectif de "faire ressortir le pire chez les gens".

"Ce qui me dérange le plus c'est le fait de nier les autres et la tentative de faire remonter les sentiments les plus bas du peuple au lieu de leur décence", a-t-elle affirmé dans sa vidéo postée en fin de semaine dernière.

Gertrude avait 16 ans lorsqu'elle et sa famille ont été déportées au camp d'Auschwitz. Elle est la seule à en être revenue.

La vieille dame a ajouté avoir été particulièrement secouée par les propos de Heinz-Christian Strache, le dirigeant du FPÖ qui déclarait récemment que l'arrivée de migrants pourrait provoquer une "guerre civile" dans le pays.

Gertrude a appelé la jeunesse à voter pour le candidat soutenu par le parti écologiste Alexander Van der Bellen, lors du scrutin prévu dimanche.

"C'est probablement ma dernière élection (...) mais les jeunes ont encore la vie devant eux et ils doivent s'assurer qu'ils prendront les bonnes décisions", a-t-elle dit.

Initialement postée sur la page Facebook d'Alexander Vander Bellen, la vidéo a été visionnée plus de 2,8 millions de fois et a suscité de nombreux commentaires d'internautes.

Alexandre Van Der Bellen, 72 ans, affrontera Norbert Hofer le 4 décembre. En mai dernier, Van der Bellen avait remporté l'élection mais elle a été annulée le 1er juillet en raison de vices de forme.

Les sondages prédisent d'ores et déja un scrutin très serré, et Norbert Hofer pourrait devenir le premier président d'extrême droite de l'Union européenne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a une semaine

    On parle des fois de "falsificateurs de l'histoire". En tout cas, ici, c'est une odieuse falsification du présent.