Autriche-Le chancelier sifflé au rassemblement du 1er-Mai de son parti

le
0
    VIENNE, 1er mai (Reuters) - Le chancelier autrichien Werner 
Faymann a été hué et sifflé dimanche lors d'un rassemblement de 
1er-Mai de sa formation, le Parti social-démocrate (SPÖ), ses 
détracteurs l'appelant à démissionner après la déroute du 
candidat social-démocrate au premier tour de la présidentielle. 
    Le candidat du SPÖ, Rudolf Hundstorfer, a terminé en 
quatrième position, avec 11,3%, lors du premier tour, le 24 
avril, se faisant éliminer tout comme le candidat des 
conservateurs, Andreas Khol, cinquième avec 11,1%. 
    Werner Faymann, qui est à la tête du SPÖ et chancelier 
depuis 2008, a défendu la politique de son gouvernement de 
coalition, bien que ses deux composantes se soient fait éliminer 
à l'issue du premier tour. 
    "Nous avons besoin de lois et de mesures pour garantir le 
l'humanisme et l'ordre", a-t-il dit lors d'un discours devant 
plusieurs dizaines de milliers de sympathisants du SPÖ sur le 
parvis de l'hôtel de ville de Vienne. 
    Les détracteurs du chancelier ont brandit des pancartes avec 
les mots de "Démission!" ou "Congrès du parti maintenant!". Ils 
ont sifflé et hué lorsque Faymann s'exprimait et lorsque son nom 
a été mentionné. 
 
 (Francois Murphy; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant