Autriche : battue à la présidentielle, l'extrême droite veut faire annuler l'élection

le
3

En Autriche, l'extrême droite a déposé ce mercredi un recours contre le résultat de la présidentielle. Au second tour, le 22 mai dernier, son candidat Norbert Hofer avait été battu de justesse par l'écologiste Alexander Van der Bellen.

 

 

Le candidat du FPÖ Norbert Hofer, avait recueilli 49,7% des voix contre 50,3% pour son adversaire avec seulement quelque 30 000 voix d'écart. Très serrés, les résultats n'avaient pu être annoncés qu'après le décompte des votes par correspondance. 

 

 

«Recours déposé contre l'élection présidentielle par Heinz-Christian Strache», le chef du FPÖ, a twitté le porte-parole de la Cour constitutionnelle au dernier jour du délai légal pour contester le résultat du scrutin.

 

 

Le vote par correspondance, qui a représenté 16,7% des suffrages exprimés au second tour, est traditionnellement défavorable à l'extrême droite en Autriche. Le FPÖ conteste notamment ses modalités de dépouillement.

 

Des «irrégularités épouvantables» 

 

«Avec toutes les irrégularités qui aujourd'hui sont là sur la table, (la correction due au recours) devrait aller au-delà des 30.000 votes», avait estimé samedi Heinz-Christian Strache.

 

 

«Nous ne sommes pas de mauvais perdants. Il en va des fondements de la démocratie et de l'Etat de droit», a justifié Heinz-Christian Strache, le chef du Parti de la liberté (FPÖ) lors d'une conférence de presse à Vienne. Il estime que le résultat du scrutin du 22 mai doit être remis en cause en raison «d'irrégularités épouvantables» et de «dysfonctionnements» que le parti dit avoir fait constater et analyser par un groupe de juristes.

 

 

Un recours de 150 pages en a résulté, désormais entre les mains de la plus haute juridiction du pays, la Cour constitutionnelle, qui a reçu cette requête mercredi, au dernier jour du délai légal pour contester l'élection.

 

L'instance a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 6 mois

    Le vote par correspondance devrait être interdit en Autriche comme en France, c'est la porte ouverte au n'importe quoi.

  • bsdm il y a 6 mois

    Les votes par correspondance ont toujours été un terrain des plus propices à la fraude

  • delapor4 il y a 6 mois

    La gauche a toujours fraudé car elle s'estime le camp du bien et méprise les électeurs, bas de plafond selon elle, qui ne partagent pas ses idées.