[Autres Sports] XV de France : Lopez " n'y est pour rien "

le
0
[Autres Sports] XV de France : Lopez " n'y est pour rien "
[Autres Sports] XV de France : Lopez " n'y est pour rien "
Absent entre quatre et six semaines, Camille Lopez s'est confié à RMC sur les circonstances de sa blessure et les turbulences qu'elle a créées entre Clermont et le XV de France.

Victime d'une rupture partielle de sa greffe sur un ligament croisé antérieur du genou droit lors du match face à l'Italie samedi, Camille Lopez sera absent des terrains pendant quatre à six semaines. Mais plus que la blessure en elle-même, c'est ce qu'elle a provoqué qui pose question. Dans un entretien à RMC, Camille Lopez est revenu sur la semaine qui l'a vu quitter le groupe France. « Il y a eu des échanges entre les staffs de Clermont et du XV de France. Etant donné que les deux staffs n'étaient pas d'accord, ils ont fait appel au chirurgien qui m'avait opéré et c'est lui qui a émis et semé le doute par rapport à l'image qu'il a pu voir, assure Camille Lopez, qui confirme les dires de Franck Azéma. Et lui n'est concerné ni par l'équipe de France, ni par mon club de Clermont. Mais il est concerné par mon genou, qu'il a opéré il y a plus d'un an. C'est lui qui a semé le doute, que j'ai eu au téléphone, qui m'a fait part de son ressenti, alors quand j'ai entendu que c'était prendre un risque concernant mon croisé, que je risquais de le péter et de repartir sur six mois, ça m'a refroidi. »

« Ils ne voulaient pas prendre le risque de me mettre dans l'équipe »

L'ouvreur de Clermont a aussi confié qu'il n'avait jamais assuré au staff du XV de France qu'il ne voulait pas jouer le match en Angleterre samedi prochain à Twickenham. Il assure que Philippe Saint-André et ses adjoints ont préféré minimiser les risques d'aggraver la blessure. « J'ai été convoqué par le staff de l'équipe de France, qui m'a fait part des échanges qu'ils avaient avec Clermont, qu'ils avaient eu le retour du chirurgien et que pour eux j'étais 'forcé'. Ils ne voulaient pas prendre le risque de me mettre dans l'équipe parce que ça allait se retourner contre eux s'il m'arrivait quelque chose sur le match, a confié Camille Lopez. Et ils m'ont annoncé que je rentrais sur Clermont. Voilà, en aucun cas, comme il a pu se dire, je ne suis allé voir le staff de l'équipe de France pour leur dire que je ne jouerai pas ce weekend. »

« Ce n'est pas moi qui ai décidé de rentrer »

La polémique n'a cessé d'enfler au sujet de ce que Camille Lopez aurait pu demander au staff des Bleus, c'est-à-dire renoncer au match en Angleterre pour privilégier son club. Mais, face à cela, le demi d'ouverture clermontois ne peut qu'infirmer tout cela, assurant que c'est le staff du XV de France qui était seul décisionnaire. « On a échangé hier soir (mercredi), ils me l'ont annoncé hier soir. Ils ont annoncé au groupe que je ne jouerai pas. Que je sois surpris ? Non, je savais que je ne jouerai pas, ils avaient pris leur décision. Après, oui, je suis au milieu d'une polémique mais qui ne me concerne pas du tout. Je me retrouve là car je suis le joueur concerné par la chose mais en aucun cas, contrairement à ce que j'ai pu lire ou entendre ça et là, ce n'est pas moi qui ai décidé de rentrer et de privilégier soit disant le quart de finale de Coupe d'Europe, plutôt que d'aller jouer le dernier match du Tournoi des VI Nations, assure Camille Lopez. Ça, c'est complètement faux. C'est ma parole contre toutes les autres, mais je pense savoir ce que je dis et jamais, à aucun moment, je n'ai pu dire ça. Aujourd'hui, je suis déçu de ne pas pouvoir jouer ces matchs. C'est le constat que je fais. » En plus de manquer Angleterre-France, Camille Lopez devrait aussi manquer le quart de finale de Champions Cup de l'ASM.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant