[Autres Sports] XV de France : " Enlever le frein et se lâcher pendant 80 minutes "

le
0
[Autres Sports] XV de France : " Enlever le frein et se lâcher pendant 80 minutes "
[Autres Sports] XV de France : " Enlever le frein et se lâcher pendant 80 minutes "
A quelques dizaines de minutes d'une séance vidéo et d'une réunion entre joueurs à Marcoussis, Philippe Saint-André et Thierry Dusautoir étaient les invités de Stade 2. Le sélectionneur s'est montré beaucoup plus calme que dimanche dernier.

Philippe Saint-André (au micro de Stade 2)
L'équipe a vraiment un potentiel. Depuis deux ans et demi, trois ans, on a appris. J'ai des professionnels, une bonne équipe, mais qui doit optimiser son potentiel. Et samedi (contre le pays de Galles, ndlr) on était qu'à 70-80%. Moi en tant que sélectionneur, mais comme tous les amoureux du rugby, on attend beaucoup plus de cette équipe-là. (à propos de son coup de gueule de dimanche dernier) J'avais eu un débriefing musclé avec les joueurs le matin avant. Mais je fais confiance en ce groupe. Ils ont des valeurs, c'est vraiment un groupe qui vit bien. Ils doivent aller beaucoup plus loin sur le terrain, collectivement et individuellement. Il faut prendre des initiatives. Mais sincèrement, si on ne croyait pas en ce groupe, on aurait changé énormément de joueurs. J'attends dimanche en Italie un sursaut d'orgueil car on a un groupe qui a des valeurs et qui va le montrer dimanche. (...) Je me suis énervé, parce que c'est normal. Quand on n'est pas à 100% de notre potentiel, c'est mon devoir de le faire. Le dire, c'et bien, pour ouvrir les yeux. Les joueurs sont des adultes, des professionnels. Ils ont envie de faire une semaine de qualité. On a 80 minutes pour montrer au grand public que l'équipe de France a le potentiel pour gagner (sic) toutes les nations du rugby mondial. (...) Il faut enlever le frein et se lâcher pendant 80 minutes. On se remet en question en permanence, tous les jours. Toute cette semaine, il y a eu beaucoup d'échanges, avec le capitaine, avec les joueurs. On se pose des questions, on va changer des choses dans la semaine. Il faut qu'on soit beaucoup plus réaliste. On a une bonne défense, une bonne conquête. (...) Il n'y a plus de matchs faciles. C'est fini l'époque où on mettait 30 ou 40 points aux Italiens ou aux Irlandais.

Thierry Dusautoir (au micro de Stade 2)
Cette équipe a des qualités, beaucoup de potentiel, mais n'arrive pas à exprimer son rugby, se libérer, c'est ce que tout le monde regrette. On va essayer d'aller plus loin dans l'analyse et la compréhension de ce qui n'a pas marché. Ce qui est gênant, ce n'est pas tant de perdre les matchs, c'est de sortir avec de la frustration. Les sifflets, c'est quelque chose qu'on aimerait ne pas vivre. Mais avec les résultats, on ne peut pas s'attendre a être applaudis. La solution va venir de nos prestations, du rendement qu'on aura sur les deux prochains matchs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant